JESSICA, L'AMOUR CELTE JUSQU'AU BOUT DE L'ARCHET

Mis à jour : mars 18


Photographie by LilyZoom-art


Et voilà, petit à petit, Le Cri du Tam-Tam fait son petit bonhomme de chemin dans la découverte d'artistes aguerris, passionnants, passionnés, professionnels ou pas, talentueux toujours, et pour certains à la notoriété grandissante; mais surtout, oui surtout, à la niaque pas piquer des hannetons qu'on se le dise! Jessica Dallas violoniste, artiste de scène, a eu la gentillesse de se prêter à l'interview téléphonique de votre multimédia préféré (ou presque). Cette personnalité très active est selon moi un être hors du commun, par une extraterrestre (encore que!) non!, mais je veux dire par là qu'elle n'hésite pas à multiplier les expériences musicales tout en gardant visiblement la tête sur les épaules et le cap qu'elle s'est fixée, c'est à dire se faire plaisir et donner du bonheur aux gens qui viennent l'écouter, qui viennent les écouter.

En effet, Jessica Dallas a su intégrer diverses formations musicales tel qu'en duo (formule que j'affectionne tout particulièrement) ou en groupe (ça dépote!), où elle peut, selon moi, exceller dans sa passion violon et exprimer tout son potentiel scénique pour un public toujours au rendez-vous et toujours aussi enthousiaste. Je suis fan de l'artiste Jessica Dallas, du duo The Greenings, du groupe Kervegan's et c'est dire à quel point leur musique respective est pour moi, à l'écoute, comme une cure de jouvence, ça dépoussière les neurones, ça intime au cerveau de battre hardiment la mesure avec le pied gauche (avec le droit ça marche aussi!), ça donne soif forcément (tavernier c'est ma tournée!), bref ça fait un bien fou, ça réconcilie avec la vie, ça vous fout la patate! ça vous met le cactus dans le pantalon... là j'arrête je m'égare.

Jessica & Co c'est de l'énergie à l'état pur, de la joie et de la bonne humeur, ni plus ni moins, et ils savent très bien vous insuffler l'envie de pousser les tables et les chaises, et "dansez maintenant!". D'ailleurs je n'invente rien, il suffit de visionner les vidéos misent à votre disposition sur leurs différentes pages Facebook dont vous trouverez les liens en fin d'article. Qu'on se le dise!

Mais l'intérêt que je porte à cette virtuose qui a partagé la scène du grand Alan Stivell en personne, eh ouais ma bonne dame et mon bon monsieur!, Jessica a du relationnel qu'on se le dise! (je radote...), je disais donc l'intérêt que je lui porte est aussi sans doute inconsciemment suscité par ma propre expérience musicale, celle d'avec une violoniste que j'ai connue quand j'étais beaucoup plus jeune... un autre duo dans une autre vie, une autre région, un autre espace-temps... là j'arrête je m'égare aussi. Etonnante artiste entourée d'une bande de garçons, et j'ai le sentiment qu'elle gère très bien tout ce petit monde et s'y sent parfaitement à l'aise. Jessica Dallas, femme violon, femme tattoo, femme de tête... Femme talent, c'est évident.


Voilà donc l'avis que je me suis fait de cette rencontre "audio", car il s'agit bien d'une rencontre qu'elle soit palpable ou non. Tiens j'ai une idée! je pourrais intituler ces interviews téléphoniques par : "Les rencontres sonores d'Eric G", cela demande réflexion... Interview ci-dessous, bonne écoute! PS : Mais au fait pourquoi ce nom "Dallas" ?... Bin suffit d'écouter l'interview!

L'interview :

Liens Facebook :

The Greenings The Kervegan's KPDP Productions

B.R.E.T.O.N.S


Participer au projet TAM-TAM la radio

Eric G pour :








194 vues

Création & Webmaster Eric G Communication